La Proie et l'Ombre


Toutes les couvertures

Les Couvertures


Intégrale 7

Au hasard d’une route d’Écosse, Yoko, qui conduit très vite, comme à son habitude, évite de justesse une jeune fille, Cécilia, complètement hystérique et poursuivie par une meute de chiens...
Album paru en 1982.

  

La Proie et l'Ombre


• Le Loch Castle parait sortir tout droit de l’imagination de Roger Leloup. En fait ce château est inspiré d’un château écossais existant. Il s’agit du château de Glamis. Sa construction débuta en 1400, l’aile droite date de 1440 et l’aile gauche de la fin du XVII siècle. Glamis est la maison héréditaire de la famille Lyon, maintenant Bowes-Lyon.
Ce château n’a peut-être pas été choisi par hasard par Roger Leloup, car ce château est riche en légende et surtout en fantôme. De plus, il renfermerait des pièces et des passages secrets. Mais ce château est aussi connu comme maison d'enfance de l'Elizabeth Bowes-Lyon qui est devenu la Reine Elizabeth.

Une des légendes raconte qu’un avocat Edimbourg, en ce rendant au château, vit une femme toute vêtue de blanc qui suivait sa voiture en "glissant" rapidement. Elle aurait accompagné la voiture jusqu'à la porte du château, puis aurait disparue.
L’avocat avait d’abord cru qu’il s’agissait d’une des servantes du château, mais on lui indiqua par la suite que tous les domestiques étaient à l’intérieur du château au moment des faits.
Ce fantôme serait celui de Janet Douglas. Elle était la femme de John, sixième Lord de Glamis, au XVI ème siècle. Cette femme avait été accusée de sorcellerie par le monarque James V. Bien qu'elle ait été très belle et populaire, elle fut emprisonnée. Après un long séjour dans un sombre donjon du château d'Edimbourg, elle fut brûlée vive.
Le château est aussi connu pour être le théâtre de l’action de "Macbeth" de Shakespeare.


Voici le représentation du château sans ses extensions, vous trouverez dans la rubrique décors les similitudes entre Loch Castle et Glamis Castle.

  

  

• L'histoire elle même a peut être aussi son histoire. Il faut relever en effet que la particularité de cet album dans la série est qu'il est le seul à faire directement référence à un thème surnaturel (les fantômes et revenants)... pour mieux le détruire par une explication rationnelle puisque nous sommes avant tout dans une série de science-fiction. En ce sens, l'analogie est frappante avec "Le chien des Baskerville", une aventure de Sherlock Holmes écrite par Arthur Conan Doyle, où on nous présente un chien soit-disant surnaturel pour apprendre finalement que tout n'était qu'une mascarade. Fait amusant, dans une autre aventure de Sherlock Holmes, "Les hêtres rouges", une jeune femme se doit de remplacer une autre en raison de leur étonnante ressemblance physique... Est-il permis de se demander si l'inspiration partielle de "La proie et l'ombre" ne serait pas à rechercher dans les oeuvres de Conan Doyle ?


Album précédent

Tous les engins
Les Engins

Les décors et la réalité
Les Décors

çà se passe là
Les Cartes

Les personnages de l'aventure
Les Personnages

Album suivant


Retour à la liste des albums

Voter pour cet album


Nombre d'étoiles déscernées par nos membres pour cet album [26 vote(s) (note exacte: 4.27/5)]


Seuls les membres peuvent noter les albums, pour vous inscrire au site, cliquez-ici